Nous utilisons des cookies afin de vous garantir la meilleure expérience dans notre atelier.

Les fours

Les méthodes de cuisson au bois n’ont pas beaucoup changé depuis des millénaires : la cuisson en foyer ouvert ou à l’intérieur d’une fosse creusée dans la terre se pratique encore dans certaines parties du monde. Les fours à bois sont essentiellement composés d’une chambre de combustion – ou foyer -, où est chargé de bois, surmontée d’une chambre de cuisson, où sont disposées les pièces ; Différent du four à tirage vertical, le “four-talus” imaginé en Extrême-Orient par les céramistes chinois, coréens et japonais, était une sorte de tunnel creusé dans la pente raide d’un talus, avec une ouverture à la base pour charger le bois et une ouverture au sommet servant de cheminée. Le sol était en gradins et les pots disposés aux différents niveaux. Le feu allumé à la base, par la bouche du foyer, passait entre les pièces et s ‘élevait de façon naturelle jusqu’à l’orifice d’évacuation des fumées ; il était alimenté par des trous de ventilation situés sur le dessus et sur les côtés.
Les fours à charbon, puis à mazout, ont succédé aux fours à bois. Aujourd’hui, ce sont les fours électriques et les fours à gaz qui sont les plus utilisés.