Nous utilisons des cookies afin de vous garantir la meilleure expérience dans notre atelier.

La cuisson des pièces

La cuisson des pièces nécessite du temps. Vouloir aller trop vite ou faire des économies d’électricité ou de combustible peut anéantir des heures de travail.
Quand le chargement du four est terminé, il faut commencer à le faire fonctionner lentement et progressivement jusqu’à 400°C, orifices de ventilation ouverts pour que la vapeur d’eau puisse s’échapper librement. La montée en température peut alors être légèrement accélérée jusqu’à 600°C. Les pièces étant bien sèches, l’élévation de la température doit être plus rapide jusqu’à atteindre le degré maximum de cuisson de biscuit convenant au type de terre utilisée, soit entre 900 et 1000°C pour les argiles à basse température, ou entre 1250 et 1300°C pour la deuxième cuisson des argiles à hautes températures.
Quand la température prévue est atteinte, éteindre le four. La température baisse alors rapidement, puis se stabilise. Il faut attendre pour ouvrir le four qu’il ait refroidi à température ambiante.

Contrôle de la température du four
Pour contrôler avec précision la température du four, on dispose de deux systèmes de mesures : le pyromètre et les cônes pyrométriques.
Le pyromètre est un instrument qui sert à mesurer la température à l’intérieur du four. Les pyromètres électroniques à affichage numériquement d’une grande fiabilité.
Les cônes pyrométriques permettent d’évaluer très précisément la température du four, mais aussi le rapport température-temps de cuisson. Ces témoins sont composés de pâtes céramiques différentes, chacun fondant ou « tombant » à une température donnée. On les place dans le four sur un support approprié, avec un angle d’inclinaison de 8° qui facilite leur fléchissement ultérieur. Ils ont la forme de pyramides triangulaires tronquées et sont conçus pour supporter une élévation de température de 150°C à l’heure. Il faut arrêter la cuisson quand le cône est « tombé » ou atteint son point de fusion, c’est-à-dire quand son sommet s’est incliné jusqu’à venir toucher la plaque d’enfournement.