Nous utilisons des cookies afin de vous garantir la meilleure expérience dans notre atelier.

L'émaillage

Émaillage sur "Biscuit" (soit 1250°C, soit 1000°C).
Avant de procéder à l'émaillage, dépoussiérer obligatoirement les pièces à l'éponge humide.
L'émail doit avoir une consistance d'une pâte à crêpes.
Quand on veut éviter que l'émail ne prenne à la base d'une pièce, tremper celle-ci à la hauteur d'un demi centimètre.
Remplir le réservoir du pistolet d'émaillage, faire une marque pour indiquer le départ du premier tour sur le support qui a été choisi pour fixer la pièce à émailler, et émailler en tournant pendant trois tours (donc trois couches d'émail) à partir de la marque.
L'émaillage peut donc se faire à la louche, par trempage, au pinceau, ou au pistolet.
Laisser sécher la pièce avant de la déplacer avec des mains bien sèches.

Nuances d'émaux
Après trois couches d'émail, "Vert" par exemple, faire un léger voile de bleu.
Il y a aussi possibilité de laisser des réserves sur lesquelles on peut vaporiser un émail d'une autre couleur et finir par un nuage général de couverte.
Mettre un voile de couverture sur la pièce émaillée pour éclaircir la couleur, et donner une impression de verni.
On peut utiliser les oxydes sur un biscuit après l'émaillage et la couverte.